La thérapie par la parole comme option de traitement des phobies

La thérapie par la parole comme option de traitement des phobiesLa thérapie par la parole comme option de traitement des phobies

La thérapie par la parole est l’une des options de traitement les plus courantes pour les phobies, bien que les spécificités varient selon les besoins du client et l’école de pensée du thérapeute.

Qu’est-ce que la thérapie par la parole ?

La thérapie par la parole, également connue sous le nom de psychothérapie, repose sur l’idée fondamentale que le fait de parler des choses qui vous dérangent peut aider à soulager la détresse émotionnelle. Certains thérapeutes de la parole suivent une école de pensée spécifique, comme la théorie cognitive ou le behaviorisme. D’autres utilisent une approche plus éclectique, en tirant des techniques et des principes de plusieurs théories différentes.

Pour des phobies spécifiques, un professionnel de la santé mentale (comme un psychologue ou un psychiatre) peut utiliser une combinaison de stratégies cognitives et comportementales qui inclut l’exposition à l’objet ou à la situation redoutée dans son plan de traitement.

Efficacité de la thérapie par la parole par rapport à la thérapie médicamenteuse

Il existe un débat séculaire dans le milieu de la santé mentale concernant l’utilité de la thérapie par la parole par opposition à la thérapie médicamenteuse. Selon le modèle médical, les troubles mentaux sont le résultat de causes physiologiques et doivent être traités par des médicaments et d’autres interventions biologiques.

Les partisans de la thérapie par la parole estiment que les troubles mentaux sont largement basés sur les réactions à l’environnement. Par conséquent, ils peuvent être traités par la discussion, la résolution de conflits, les changements de comportement et les changements de pensée.

Aujourd’hui, la plupart des membres de la communauté de la santé mentale estiment que la combinaison de facteurs biologiques, psychologiques et sociaux contribue au développement des conditions de santé mentale.

De nombreux thérapeutes prennent en compte les solutions médicales et la thérapie par la parole lorsqu’ils élaborent un plan de traitement.

Objectifs de la thérapie

L’objectif ultime de tout type de thérapie est d’aider le client à se sentir mieux et à mieux gérer un trouble ou une situation. Les objectifs spécifiques du traitement dépendent de chaque client, des théories du thérapeute et de la situation en question. L’objectif peut être spécifique, comme l’arrêt du tabac, ou plus abstrait, comme l’amélioration de l’estime de soi.

Lorsque la thérapie par la parole est utilisée pour le traitement des phobies, il y a généralement deux objectifs. Le premier est d’aider le client à réduire sa peur et son anxiété, et le second est d’aider le client à apprendre à modifier sa réaction à la situation ou à l’objet craint.

Certaines formes de thérapie par la parole ont un troisième objectif. Dans la psychanalyse et les thérapies connexes, l’objectif est de découvrir et de résoudre les conflits et les dynamiques sous-jacentes qui sont à l’origine de la phobie ou d’un autre trouble. Dans les thérapies interpersonnelles, l’objectif est de résoudre les problèmes dans les relations interpersonnelles qui ont résulté de la phobie ou d’un autre trouble ou qui y ont contribué.

Progression de la thérapie par la parole

La thérapie par la parole commence par un premier rendez-vous, souvent appelé entretien d’admission. Lors de ce rendez-vous, vous décrivez ce qui vous amène à la thérapie. C’est ce qu’on appelle le problème de présentation.

Le thérapeute vous posera ensuite des questions pour vous aider à clarifier la nature du problème, sa durée et sa gravité. Il tentera également de déterminer vos objectifs de thérapie. À la fin de la première séance, le thérapeute disposera d’un début de formulation du problème et d’un plan de traitement potentiel. Celui-ci peut être rédigé sous la forme d’un document formel ou vous être simplement communiqué pour vous guider dans votre traitement.

Malgré la présence d’un plan de traitement, vous devez toujours travailler en collaboration avec votre thérapeute et rester maître des choix de votre thérapie.

La question peut nécessiter plus ou moins de séances que prévu. Les membres de la famille ou les amis peuvent être invités à participer à certaines séances. Des ressources auxiliaires, telles que des groupes de soutien, peuvent être recommandées.

Thérapie de groupe

Bien que la thérapie par la parole soit le plus souvent pratiquée en tête à tête, la thérapie par la parole en groupe peut également être efficace. Dans la thérapie de groupe traditionnelle, l’existence du groupe joue un rôle clé. Un milieu thérapeutique est un environnement créé au sein d’un groupe qui fournit une structure, un soutien et un sentiment de sécurité. Dans un environnement sûr et confiant, les membres du groupe peuvent souvent exprimer leurs sentiments, confronter leurs propres traits de personnalité négatifs et expérimenter des changements de comportement.

Bien sûr, il faut du temps et des efforts pour créer un sentiment de communauté. La popularité de la thérapie brève a conduit à un style différent de thérapie de groupe, le séminaire. Limités à une seule soirée ou peut-être à un week-end, les séminaires peuvent être considérés comme un type de thérapie de groupe. Ces courtes séances de groupe utilisent des méthodes de thérapie cognitivo-comportementale qui sont présentées à plusieurs personnes à la fois. Le cadre du groupe peut accroître la confiance en soi que l’on peut développer en voyant d’autres personnes lutter avec succès contre leurs propres problèmes.

Vous traversez une période difficile dans votre vie à cause de la perte d’un être chère, et le stress se multiplie, on vous propose des séances individuelles chez nos professionnels, qui vont vous aider par le savoir-faire à dépasser cette période, dans ce cas n’hésitez pas de nous joindre par téléphone ou e-mail, afin qu’on vous propose un thérapeute adéquat.